image de affybless

Affybless

DJ

Biographie de Affybless

Soldat matinik 972 dancehall mafia.

De parents martiniquais élevés à Dillon, La Volga(FDF) et aussi St Anne, depuis petit Affybless fit vite bercé par la musique des Caraïbes. Son père, étant lui même DJ, lui mit rapidement dans la tête les rythmes musicaux des Antilles. Depuis la naissance, jusqu'à aujourd'hui il a ça dans le sang. Plus grand, il se fait lui même prendre en otage par la musique, et, bizarrement ce n'est pas par la musique des Caraïbes mais par celle du rap qu'il commencera. C'est en 2001, qu'il débute donc dans ce style avec ''Silencieux''. Il forme même un groupe avec ses potes qui s'appelle ''La Zone 4'', et lors de la fête de la musique en 2002 à Villepinte, il monte sur scène, puis a fait parti de la mixtape Nemesis II (On Fait Kekro) ainsi qu'Artizanal  produite par LP (LETAL PROLIX).

Pas très épanoui, pas très à l'aise dans ce milieu musical, qu'il n'écoute que très peu, il se sent attiré par le ragga dancehall et cela depuis tout petit (Daddy Yod, Lord Kossity, Raggasonic etc...). Affybless décide donc de lâcher le RAP pour aller militer dans le ragga dancehall.

Au printemps 2004, début de ses 1er textes dancehall avec ''TI-G'' aka TiKoTiKaillé, il enregistre avec Jamy. A l'époque, le son s'appelait ''Say Ka Fet''. Très vite des personnes du milieu underground entendent les morceaux et proposent de les avoir sur leurs compiles en promotion sur le net. Pris en main à un moment donné par PH, lui même artiste de dancehall, (qui a posé sur la compile Black out de La Siaule) les aident à travailler la scène en les faisant chanté dans un pub. Puis, il sort Listen us, mixtape en collaboration avec Ti-G, sortie sur le net et différents points de vente à Meaux et aux puces.

Il se lâche ensuite dans les différentes prestations (La ferté nigth, le Millénaire avec Ti-G,le vogue et les sounds system sur la péniche alternat en solo pour l'association Ddicace etc...). Environ 6 mois après Listen us, il sort sa propre mixtape solo intitulé Mada Dee Jay entièrement auto-produite en juillet 2006. Les scènes s'enchaînent avec ''Silencieux'', ''Laymess'' et ''Dj Almoos'' du côté de la Cigale discothèque, et d'autres plus underground au lac de Sarcelles et dans les anniversaires.

Dernières apparitions sur la compil' DK Jamaican Style vol 2 de Dj Delka sortie en octobre 2006. Depuis, Affybless cherche à se faire connaître davantage sur des projets plus commerciaux et non pas uniquement sur des compiles ''Internet'', sans oublier pour autant d'où il vient. En effet, sa priorité reste toujours de promouvoir sa musique que ce soit underground ou commercial.