image de antoine-pierlot

Antoine Pierlot

Musicien

Biographie de Antoine Pierlot

Nommé aux Victoires de la Musique 2009 dans la catégorie ''révélation soliste instrumental''

Elu « révélation classique » par l’ADAMI en 2006, Antoine Pierlot est lauréat de la fondation de France et de la fondation Natixis. Issu d’une famille d’instrumentistes à vent, il choisit très jeune le violoncelle qu’il débute auprès d’Elisabeth Chenivesse et Jean Huchot, puis Philippe Bary et Carlos Dourthé. Il intègre en 2001 le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Roland Pidoux et Xavier Phillips où il obtient quatre ans plus tard un premier prix à l’unanimité ainsi qu’un premier prix de musique de chambre aux côtés d’Olivia Hugues et David Fray.

Durant la même période, il reçoit également les conseils de Young-Chang Cho, Eberhard Feltz, du quatuor Ysaye… En 2004, il remporte le premier prix du festival musical d’automne de jeunes interprètes qui lui donne l’occasion de jouer pour la première fois les grands concertos du répertoire.

Il est dès lors régulièrement invité à se produire en France et à travers le monde (Europe, Asie, Amérique), en concerto avec différents orchestres (Orchestre Philarmonique de Strasbourg, Ensemble Orchestral de Paris, Les Siècles, Orchestre Philarmonique de Nice… sous la direction de Marc Albrecht, Grzegorz Nowak, François-Xavier Roth…), mais aussi en récital et formation de chambre aux côtés de partenaires comme Abdel Rahman El Bacha, Karine Deshayes, Svetlin Roussev, Anne Queffelec, Barbara Hendricks, Priya Mitchell, Maurice Bourgue, Magali Léger, David Grimal, Philippe Bernold, Nathalie Manfrino...

Il est par la même occasion invité dans de nombreux festivals : les Folles journées de Nantes, les Flâneries musicales de Reims, le festival Pablo Casals à Prades, Ottawa Chamberfest, Nortalje Kammermusik Festival, Bremen Musikfestival, Printemps des Arts de Monte-Carlo…

Depuis 2008, il est également membre de l’ensemble Contraste aux côtés de Geneviève Laurenceau, Pierre Fouchenneret, Arnaud Thorette, Maria Mosconi et Johan Farjot avec lesquels il s’ouvre à d’autres horizons musicaux (tango, comédie musicale…).

Il participe à près d’une dizaine d’enregistrements de musique de chambre consacrés à Mendelssohn, Fauré, Beffa… pour différents labels (Zig-Zag, La Dolce Volta, Naive, Triton, Timpani…). Il a notamment enregistré la sonate et le trio de Frédéric Chopin (Abdel Rahman El Bacha, piano - Olivier Charlier, violon) pour le label Transart Live.

Son dernier disque, consacré aux suites de Benjamin Britten pour violoncelle seul, est également paru chez Transart Live.