image de arielle-dombasle

Arielle Dombasle

Chanteuse

Biographie de Arielle Dombasle

Une artiste aux multiples facettes

Née dans le Connecticut aux Etats-Unis, c’est au Mexique qu’elle sera élevée, pays dans lequel son grand-père est Ambassadeur de France. Elle apparaît à l’écran dès 1978 dans Perceval le Gallois d’Eric Romer qui deviendra l’un de ses réalisateurs-fétiches (suivront Pauline à la Plage, Le Beau Mariage et L’Arbre, Le maire et la médiathèque) et passera à deux reprises derrière la caméra (en 1982 avec Chassé croisé et en 1989 avec Les Pyramides bleues). Artiste pluridisciplinaire, elle s’est fait une véritable place dans le paysage artistique français depuis le début des années 80. Elle évolue notamment en tant qu’actrice au cinéma. Dans ce domaine, on peut dire qu’Arielle Dombasle inspire les hommes : c’est Polanski qui l’a révélée et Ruiz qui l’a adoptée à répétition. Rohmer en fait une dame de cour et Zidi la muse d’ "Astérix".

En 2004, Arielle Dombasle interprète le rôle d'une parisienne complexe dans Le Genre Humain une trilogie de Claude Lelouch. En plus, du théâtre, de la télévision (de "Miami Vice" à "Sissi Impératrice"), de la mise en scène au cinéma, une autre Arielle Dombasle se révèle: la chanteuse.

En effet, elle connaît une propension au lyrique, héritage d’une culture adolescente, d’ailleurs, en 2003 elle s’offre une électro-relecture d’Haendel avec son album Extase.

Avec son album sorti en 2004, Amor Amor, un disque couleur sépia, patchwork de reprises largement orientées boléros mexicains (et cubains, la matrice est commune), elle revient à ses origines, son enfance passée au Mexique, bercée par la musique de Rita Montagner, Jorge Negrete, Auguistin.

Dans cet opus enregistré à l’ancienne par Arielle Dombasle et ses musiciens, on perçoit également des arrangements inspirés : les violons sont comme aspirés et la voix salutairement privée d’effets techniques et de mixage mono. C’est un grand luxe en forme de contre-pied... et un pied de nez à la modernité...

En avril 2009, elle sort un nouvel album, Glamour à Mort avec de nombreuses colaborations dont celle de Katerine et de Gonzales.