image de calogero

Calogero

Chanteur

Biographie de Calogero

Un ancien membre des Charts

C'est vers la fin des années 80 qu’apparaît le groupe ''Les Charts''. Deux frères (Charly alias Calogero et Jacky) et un ami (Francis) composent le groupe. Siciliens d'origine, c'est à Echirolles près de Grenoble qu'ils grandissent. Au début des années 90, ils sortent un premier album, L'Océan sans Fond, qui sera un succès d'estime. En 1991, sort leur deuxième album Notre Monde à nous, un opus qui va devenir double disque d'or. Le titre Aime-moi encore se classe en tête du Top 50 et le jeune groupe part pour une première tournée en France. 


En 1994, sort Hannibal, leur troisième opus. Un double album live, Acte 1 sort en 1995 puis le cinquième album Changer sort fin 97. Mais avec le nouveau millénaire, Charly part pour une carrière solo sous son vrai prénom Calogero. L'album qui s'intitule Au milieu des autres sort en mai 2000 avec comme premier extrait "Prendre l'air".

Ce premier album est réalisé par Pascal Obispo avec les textes de Zazie, Christine Lidon, Alana Filippi, Julie d'Aimé, Lionel Florence, Michel Garamon et Didier Golemanas. Pour Calogero, la musique est une passion et composer, c'est son quotidien. Alors, en parallèle de sa propre carrière, il écrit pour les autres : Pascal Obispo, Florent Pagny, "Châtelet les Halles", Patrick Fiori, "Tout le monde peut parler d'amour", ou encore Hélène Segara avec la chanson "Au nom d'une femme". En 2002 Calogero sort un deuxième album, éponyme, avec des textes signés par Lionel Florence, Patrice Guirao et Françoise Hardy (entre autre). Sept des mélodies sont co-signées avec son frère Gioacchino.  Aux 19ème Victoires de la Musique qui se déroulaient en février 2004, Calogero est sacré Interprète masculin de l'année et l'année suivante avec le titre Si seulement je pouvais lui manquer, il reçoit le prix de la Chanson originale de l'année. En 2007, Calogero revient avec l'opus Pomme C dont les textes sont entièrement écrits par Zazie.

En 2009, il propose l'album Embellie avant de sortir par la suite, à la fin 2010, son premier double best-of, VO/VS, où l'on retrouve tous ses plus grands titres dans leurs versions studios puis réenregistrés en version symphonique. Ce double best-of est le prétexte pour retourner sur scène dès le courant de 2011.