image de didier-puntos

Didier Puntos

Chef d'orchestre

Biographie de Didier Puntos

Après une licence de concert à l'Ecole Normale de Musique de Paris, c'est à Lyon, dont il est natif, que Didier Puntos achève ses études avec l'obtention au Conservatoire National Supérieur de cette ville d'un prix en classe d'écriture et en classe d'accompagnement. Il obtient également en 1984 le premier prix du concours international de musique de chambre de Martigny (en formation quintette à vent et piano).
Il devient en 1986 chef de chant à l'Opéra de Lyon et réalise alors une version pour piano à quatre mains, flûte et violoncelle de l'Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel. Cette production - unanimement saluée par la presse - a connu une longue carrière (près de 100 représentations dans le monde entier : France, Suisse, Belgique, Argentine, Chili...) et a fait l'objet en 1993 d'un enregistrement pour la télévision, couronné par un Fipa d'Or à Cannes.
Ont alors suivi d'autres adaptations d'ouvrages lyriques en collaboration avec des metteurs en scène tels qu'André Fornier, Patrice Caurier et Moshe Leiser. Citons par exemple La Périchole de Jacques Offenbach, qui a parcouru la France entière, et la Chauve Souris de Johann Strauss, accueilli entre autres par le Théâtre des Champs Elysées.

C'est dans le domaine de la musique de chambre et dans l'accompagnement du lied et de la mélodie que sa pratique pianistique connaît son plein épanouissement : collaborations régulières avec les Solistes des Choeurs de Lyon (direction Bernard Têtu), l'Ensemble Vocal de Lausanne (direction Michel Corboz), mais également des solistes d'orchestres tels que ceux de Lyon ou de l'OSR, d'ensembles tels que le quatuor Debussy, et enfin de nombreux chanteurs.
Il a enregistré récemment avec le baryton Jean-Baptiste Dumora une intégrale des mélodies d'André Messager, saluée par la critique musicale. Son activité de compositeur a connu, en avril 1999, un important tournant avec la création de L'Ombre des Jumeaux, commande de l'Opéra National du Rhin pour une chorégraphie de Michel Kelemenis. II a dirigé l'Ensemble Orchestral Contemporain et le Choeur d'Oratorio de Lyon lors de la création au Théâtre de Villefranche-sur-Saône en mai 2003 de son opéra : L'Enfant dans l'Ombre.