image de emmanuel-jacques

Emmanuel Jacques

Comédien

Biographie de Emmanuel Jacques

Violoncelliste

Né en 1974, Emmanuel Jacques commence ses études de violoncelle moderne au Conservatoire national d’Aubervilliers dans la classe d’Erwan Fauré. Il se tournera à l’âge de 16 ans vers le répertoire de la musique ancienne et intégrera la classe de David Simpson au Conservatoire National de Paris en 1993.

Parallèlement à ses études de musicologie (licence), il est reçu au concours d’entrée au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSM) dans la classe de Christophe Coin et sera récompensé en 1997 par le diplôme de formation supérieur (1er prix) en violoncelle baroque et musique de chambre.

Dès lors, il est appelé à participer à de nombreux concerts, comme 1er violoncelle solo ,du continuo d’opéra à la formation de chambre, avec les ensembles tels que Les Talens Lyriques de Christophe Rousset, le Parlement de Musique de Martin Gester, Stradivaria de Daniel Cuiller, Il Seminario Musicale de Gérard Lesne, Le concert des Nations Jordi Savall,  Les Basses réunies  Bruno Cocset, La chambre Philharmonique Emmanuel Krivine, Acasemia Byzantine Ottavio Dantone. En 2005, il intègre de manière permanante l’ensemble de musique de chambre Amarillis Heloise Gaillard.

En janvier 2007, il a interprété un concerto de C.P.E Bach avec l’orchestre des Talens Lyriques lors d’une tournée en Espagne (Madrid,Oviedo,Almeria) et en France, à l’arsenal de Metz. Son approche de la musique s’étend des compositions du XVII° siècle jusqu’à celles du répertoire romantique jouées sur cordes en boyaux. Il est membre fondateur du Quatuor Ruggieri depuis 2007.

On peut l’entendre dans de nombreux enregistrements et notamment dans les disques suivants : Canzoni et toccate de Frescobaldi, et les sonates et concerti de Boccherini avec les Basses Réunies ; Sonates pour violon et basse deJ.B.Sénaillié avec Odile Edouard et Freddy Eichelberger ; Sonates en trio de J.S.Bach et La Giuditta de A. Scarlatti avec Le Parlement de Musique ou bien les Sonates en trio de Telemann, avec l’ensemble Amarillis (figurant la sonate pour violoncelle et continuo), pour les Labels Alpha,K617,Naîve,EMI..

Emmanuel Jacques joue un violoncelle de Jacques Boquay de 1726 .