image de francis-cabrel

Francis Cabrel

Auteur

Biographie de Francis Cabrel

Francis et sa guitare

Artiste majeur, Francis Cabrel continue de donner de la fraîcheur à la chanson française, avec sa guitare, grâce à son accent chantant, et sa poésie. Né le 23 novembre 1953 à Agen, le jeune Francis passe son enfance à Astaffort (Lot-et-Garonne). Son oncle lui offre une guitare, de quoi s'entraîner à imiter son idole Bob Dylan, et reproduire le célèbre "Like a Rolling Stone". Il travaille d'abord dans un magasin de chaussures, mais décide de participer à un concours de chansons, organisé par Sud Radio. Il se retrouve en finale, grâce à Petite Marie. C'est un premier succès pour Cabrel, qui gagne le concours avec 2000 francs et un premier contact dans le monde du disque: Daniel et Richard Seff. Cabrel signe son premier disque chez le label des frères Seff, CBS : Ma ville. Il enchaîne avec une tournée en première partie de Dave, à l'Olympia et remporte le prix du Public au Festival de Spa en Belgique en 78.

En 1979, plus mature musicalement, il sort Chemins de traverse. Le titre Je l'aime à mourir le conduit vers le succès. En 1980, sort le troisième album Fragile dont les chansons L'Encre de tes yeux et La Dame de Haute-Savoie, un titre original parce que Boogie, révèle aussi bien la sensibilité de l'artiste, que sa maîtrise de la guitare électrique. En 1981, Carte postale, en 1983 Quelqu’un de l’intérieur, Photos de voyage en 85 avec les titres Encore et encore et Tourner les hélicos. Mais c'est l'album Sarbacane en 1989, et les titres Sarbacane, C’est écrit ou Petite sirène le consacrent numéro un des charts.


A partir de là, la tournée qui accompagne Sarbacane, donne naissance au triple album D’une ombre à l’autre, il devient également conseiller municipal à Astaffort. En 1994, l'album Un samedi soir sur la terre est un nouveau succès. Hors saison en 1999, et Double Tour en 2000, sont à la fois accoustiques et électriques.

2004 rime avec la sortie de Les Beaux Dégâts. Les cuivres sont très présents sur cet album, qui réaffirme le talent de cet artiste à la fois engagé et discret. Fin novembre 2005, son DVD live Les Beaux Dégâts sort dans les bacs. En 2007, il participe au spectacle musical, Le soldat rose et il revient en 2008 avec son 12ème album solo, Des roses et des Orties.

En 2012, Francis Cabrel succède à Hugues Aufray pour l'enregistrement d'un disque entièrement consacré au répertoire de Bob Dylan et dans lequel il livre une série de chansons/reprises entièrement traduites : Vise le ciel.