image de i-am-kloot

I Am Kloot

Groupe

Biographie de I Am Kloot

Trio de Manchester

Deux ans après la sortie de Natural History, étonnant premier album du trio de Manchester, I Am Kloot s’est à nouveau imposé fin de 2003 comme l’un des groupes les plus originaux et les plus imaginatifs avec leur second album, I Am Kloot.

Contrairement à de nombreux groupes, dont le premier album a une fâcheuse tendance à révéler la totalité du talent et de l’inspiration qui ne seront que réchauffés sur les enregistrements suivants, le trio anglais livre en effet une nouvelle collection de chansons d’une qualité qu’ils n’avaient fait jusqu’alors que d’effleurer. D’une voix à la fois limpide et écorchée, lui donnant des airs d’ange déchu par les épreuves de la vie, Johnny Bramwell combine les histoires d’amour tordues avec des mélodies pop, sombrement parfaites.

En deux albums, il s’est imposé comme l’un des songwriters les plus doués du moment, dans une faculté unique à retranscrire la face cachée de l’illusion amoureuse. La formule du trio (guitare-voix, batterie, basse) apporte à l’intimité de ces compositions une puissance et une sauvagerie retenue qui fait d’I Am Kloot une référence sur la scène pop anglaise, surtout quand il s’agit d’un groupe de Manchester : ne gardant de la pop anglaise traditionnelle que le sens incroyable de la mélodie et de l’efficacité, et ne tombant jamais dans les pièges faciles de la mièvrerie et des arrangements sucrés, le groupe invente une pop intimement sauvage, capable de nous toucher profondément sous de faux airs de mélodies évidentes.

En 2013, le groupe sort un nouvel album Let It All In, succédant à Sky at Night nominé au Prix Mercury 2010.

Produit par Guy Garvey et Craig Potter d’Elbow, ce nouvel opus nous prouve une fois encore que les mancuniens méritent leur place sur la scène anglaise.