Biographie de IAM

Les incontournables marseillais du rap

Avant d'être un groupe, IAM a été une utopie née dans le cerveau de Philippe Fragione, mieux connu sous son nom de scène, Akhenaton. L'utopie d'un groupe de rap marseillais avant d'être français qui se hisserait à l'égal de ses prestigieux modèles américains. Même sur scène, avec leurs chorégraphies minimales et leurs costumes assortis, les six artistes tentent d'imposer un style à eux. Le concert de lancement du magasin Megastore sur le vieux port de Marseille le 30 mai 1990 scelle le groupe tandis que la première apparition parisienne sera les premières parties des trois concerts du Blond Ambition Tour de Madonna à Bercy en juillet 1990.

Philippe, déjà surnommé Chill, découvre le rap américain "in situ" : petit français en squat prolongé à New York, il a rencontré tous les acteurs de la scène hip hop à New York dès la fin des années 80. Pour la légende, c'est son blouson du Coq Sportif qu'arbore fièrement le rapper du Bronx T La Rock sur la pochette de son plus fameux album. Et c'est à New York que Chill pose le premier rap en français sur un maxi américain : son featuring sur "This Is The B Side" de Choice MCs en 1988 est le premier d'une longue série.

Après des balbutiements en compagnie de son ami Eric Mazel (qui a pris comme nom de scène DJ Kheops) sous les patronymes Lively Crew (1986/1987) et B-Boy Stance (1988/1989), Chill se ligue avec un danseur qui rappe, Geoffroy, alias Jo, qui deviendra Shurik'n. Le complice des quartiers Nord, le danseur Abdel Malek Sultan, se joint à la troupe en compagnie de l'autre danseur, Kephren. Enfin, le plus âgé Pascal Perez, devenu Imhotep, s'impose comme l'"architecte" du son IAM. Les six membres d'IAM se retrouvent à enregistrer un premier album : De La Planète Mars suivi en en par 1993 Ombre est lumière et en 1997 du fameux : L'École du micro d'argent.

En 2004, le groupe sort l'album Revoir un printemps qui emprunte un chemin différent des précédentes productions. L'album sonnera beaucoup plus "américain", notamment du fait de la participation de nombreux artistes d'outre-atlantique. Ce disque a suscité de nombreuses réactions, mais tous s'accordent à dire que la qualité est au rendez-vous.

Les Marseillais reviennent sur le devant de la scène en 2007 avec un nouvel opus, Saison 5. Freeman quitte officiellement le groupe en 2009. 2013 voit la reformation du groupe pour la sortie d'un nouvel album, Arts Matiens (Def Jam) en avril. Il est suivi en novemnbre de la même année de leur ultime album qui se nomme simplement, Dernier Album.