image de jane-birkin

Jane Birkin

Chanteuse

Biographie de Jane Birkin

Une muse pour Gainsbourg

Comédienne et chanteuse d'une extrême sensibilité, Jane Birkin reste la plus troublante interprète de Serge Gainsbourg et berce depuis trente ans la chanson française. Jane Birkin est née à Londres le 14 décembre 1946. Son père, David Birkin, est un aristocrate, commandant dans la Royal Navy. Quant à sa mère, Judy Gamble, elle est une grande comédienne de théâtre, égérie de Noël Coward, connue sous le nom de Judy Campbell. Jane fait ses débuts dans le milieu artistique à 18 ans, et participe à la comédie musicale Passion Flower Hotel, en Angleterre. En 1968, le réalisateur français Pierre Grimblat cherche une jeune actrice anglophone pour le film "Slogan" dont le héros est Serge Gainsbourg. Il la contacte et c'est le début d'une grande histoire. Le couple enregistre Je t'aime moi non plus, qui devient un hymne monumental.

En 1970, Jane Birkin participe à Histoire de Melody Nelson de Gainsbourg et l'année suivante, elle donne naissance à Charlotte. Assurant à la fois une carrière cinématographique et musicale, elle sort trois albums, ainsi qu'une longue liste de films. En 1980, Jane Birkin rencontre le réalisteur Jacques Doillon et quitte Gainsbourg. Sa troisième fille Lou voit le jour en 1982. Elle renoue avec la chanson en 1983 grâce à l'album "Baby alone in Babylone", composé par Gainsbourg.

En 1990, Serge Gainsbourg écrit un nouvel album pour Jane "Amours des feintes". Ce sera malheureusement le dernier puisqu'il décèdera un an plus tard. En 1994, elle monte sur la scène du Savoy à Londres pour un récital unique consacré au répertoire de Serge Gainsbourg. Viendra ensuite l' album "A la légère" réalisé avec de nombreux artistes français. En 2002 elle orchestre le spectacle "Arabesque" : elle reprend les chansons de Gainbourg emmenées dans un autre paysage. L'orchestration sonne à la fois algérienne, andalouse et un peu gitane.

Actrice, elle a joué dans une cinquantaine de films depuis la fin des années 60, alternant apparitions et rôles plus conséquents. Parmi eux Blow up de Michelangelo Antonioni, La piscine de Jacques Deray avec Romy Schneider et Alain Delon, Le mouton enragé de Michel Deville, On connaît la chanson... ainsi que certains des films de ses compagnions Gainsbourg et Doillon et autres pointures : L'amour par terre de Jacques Rivette, La femme de ma vie de Régis Wargnier, Kung-Fu Master d'Agnès Varda...

En 2007, après des court-métrages, un téléfilm et un premier long cinéma (Contre l'oubli, 1991), elle revient à la réalisation avec Boxes, présenté dans la sélection officielle du festival de Cannes 2007, section des hommages du 60ème anniversaire.