image de jean-christophe-dijoux

Jean-Christophe Dijoux

Compositeur

Biographie de Jean-Christophe Dijoux

Pianiste, claveciniste et compositeur

Après des études au Conservatoire de la Réunion, son île natale, dans la classe de piano de Philippe Hoareau, Jean-Christophe Dijoux intègre en 1999 la classe de Marian Rybicki à l’Ecole Normale de Musique de Paris – Alfred Cortot où il obtient le Diplôme Supérieur d’exécution. Il entre peu après au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de piano de Theodor Paraschivesco, où il obtient son prix en 2004, tout en menant des études d’écriture supérieure (Prix d’Harmonie dans la classe d’Yves Henry en 2004, Prix de Contrepoint dans la classe de Jean-Baptiste Courtois en 2005).

Très intéressé par la musique ancienne, Jean-Christophe suit dans la foulée les cours de clavecin de Françoise Marmin au CNSMDP puis au CRR d’Angers, où il obtient son DEM avec félicitations du jury. Il pépare actuellement un Master de clavecin sous la direction de Robert Hill à la Musikhochschule de Freiburg, tout en se perfectionnant en basse continue auprès de Frédéric Michel et Michael Behringer. En tant que continuiste, il a joué sous la direction de chefs comme Lorentz Duftschmidt et Paul Agnew. Parmi ses prochains projets figurent notamment la cantate Clori, Tirsi e Fileno de Haendel sous la direction de Gottfried von der Gotz, ainsi qu'un concert de musique du dix-septième siècle au Forum für Alte Musik-Freiburg (février).Jean-Christophe a également été l’invité de Gaëlle le Gallic dans l’émission ''Dans la cour des grands'' sur France Musique et a participé àlla série de concerts ''Génération, jeunes interprètes'' de Radio France en octobre 2008, dans un programme clavecin et piano.

Jean-Christophe est lauréat des concours nationaux de Viseu (Portugal), de Porto (Portugal), et du concours F.LA.M.E (Paris), ce qui lui a permis d’obtenir une bourse d’études au Sommerakademie de Salzbourg dans la classe de Sergio Perticaroli. Jean-Christophe Dijoux se produit aussi bien en solo qu’en musique de chambre ; sa prédilection pour les vents et leur répertoire l’a amené à composer une Sonate pour hautbois et piano créée en octobre 2007 au Congrès international du hautbois à Bruxelles en compagnie du dédicataire, Olivier Rousset, deuxième hautbois solo de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris.