image de johnny-hallyday

Johnny Hallyday

Chanteur

Biographie de Johnny Hallyday

L'idole des jeunes

Jean-Philippe Smet – alias Johnny Hallyday – voit le jour à Paris. Il prend des cours de guitare et de chant. En 1958, il reçoit le premier grand choc de sa vie en allant au cinéma voir ''Amour frénétique''. Elvis Presley y interprète ''Hound dog'' et ''Loving you''. C'est de là que naît sa vocation : être chanteur de rock'n'roll. Quelques temps plus tard, il rencontre Henri Leproux, le fondateur du club de jeunes du Golf Drouot, le bastion du rock de l'époque. Son premier 45 tours sort en mars 1960. En juin, il sort son deuxième disque "Souvenirs, souvenirs", et assure plusieurs grandes scènes.

En avril 1965, il épouse Sylvie Vartan dans une petite commune de l'Oise. Le 14 août 66 naîtra son fils David. Au début des années 70, il rencontre Michel Mallory. Leur collaboration durera 8 ans et c'est lui qui écrit en 1973 "Toute la musique que j'aime". Pour ses 20 ans de carrière, en 1979, Johnny Hallyday s'offre le Pavillon de Paris avec le spectacle "Johnny l'homme aux yeux de laser" : effets spéciaux en quantité et énorme budget. Il fait rêver 250000 spectateurs pendant près d'un mois.

Johnny et Sylvie divorcent en novembre 1980. En avril 85 c'est Michel Berger qui écrit "Rock and Roll Attitude", d'où est extrait "Quelque chose de Tennessee". En 86, Johnny Hallyday collabore avec Jean-Jacques Goldman puis avec Etienne Roda Gil en 89.

Il enregistre l'album "Cna ne change pas un homme" à New York. En septembre 1998, il met le feu au Stade de France avec un orchestre symphonique. En 2002, paraît "A la vie, à la mort", album anniversaire de ses 60 ans, écrit par de nombreux compositeurs dont Gérald de Palmas. En 2005, Johny Halliday sort l'album "Ma vérité".

Egalement grand amoureux du cinéma, il a dès ses débuts voulu mené une carrière d'acteur, avec à la clé un peu moins de succès que celle de rock-star. Il débute ainsi comme figurant chez Clouzot dans Les Diaboliques, avant de faire l'objet d'une comédie musicale toute à sa gloire d'idole yé-yé : D'où viens-tu Johnny ? (1963). Après quelques apparitions dans les années 70-80 (L'aventure, c'est l'aventure de Claude Lelouch, Detective de Godard ou Terminus de Pierre-William Glenn), il est plus régulièrement présent depuis le début des années 2000, jouant souvent de son image de mastodonte du spectacle comme dans Quartier V.I.P. (2005), Jean-Philippe (2006).

Avec Le cœur d'un homme en 2007, Johnny réalise un projet qui lui tient à cœur depuis longtemps, enregistrer un album de blues moderne et grand public. Le cœur d'un homme a été enregistré à Los Angeles, réalisé et arrangé par Yvan Cassar. En 2008, Johnny Hallyday revient avec un album de rock moderne et grand public, Ça ne finira jamais. Pour cet album aux couleurs nettement rock, enregistré à Londres dans des conditions live et à Los Angeles, Johnny s’est entouré du réalisateur Philippe Uminski et du mixeur Bob Clearmountain. Après avoir annoncé sa dernière tournée, 2009 pourrait bien être une année de consécration au cinéma pour Johnny qui monte les marches de Cannes pour un polar hongkongais du maître Johnnie To, Vengeance.

Malheureusement, en plein coeur de son Tour 66, une partie de sa tournée est annulée pour des raisons de santé (une infection nosocomiale consécutive à un opération visant à soigner une hernie discale). Alors qu'il finit par se remettre vaillament sur pied, Johnny fait une pause. C'est alors qu'on apprend à la rentrée 2010 qu'il prépare un nouvel album, Jamais seul, avec Mathieu Chédid.