image de maurice-jarre

Maurice Jarre

Compositeur

Biographie de Maurice Jarre

Un compositeur d'envergure internationale

Auteur de près de 200 musiques de films, collaborateur musical de metteurs en scène français, européens, américains, japonais, collectionneur de récompenses et de distinctions honorifiques, Maurice Jarre a composé des thèmes musicaux à jamais liés aux images qu'ils accompagnent, de Docteur Jivago à Lawrence d'Arabie. Elève au Conservatoire de Paris, il y étudie la percussion avec Félix Passerone et l'analyse musicale avec Arthur Honegger. A l'issue de ses études, il rejoint la Compagnie Renaud-Barrault qui recherche deux musiciens pour la musique de scène: il y rencontre alors Pierre Boulez, le deuxième musicien. Après cette expérience, il rejoint le Théâtre National Populaire où Jean Vilar lui demande de composer la musique du Prince de Hombourg avec Gérard Philipe, pour le Festival d'Avignon.

Au cinéma, Maurice Jarre débute avec la musique de Hôtel des Invalides de Georges Franju en 1951, puis il rencontre Alain Resnais qui voit en lui un "nouveau Bartok" et lui confie la musique de Toute la mémoire du monde (1956). Pour Jacques Demy, il compose la musique du Bel indifférent (1958). Pendant 10 ans, Maurice Jarre compose une quarantaine de musiques de films français. 


Au milieu des années 1960, il s'installe aux Etats-Unis et collabore avec de prestigieux réalisateurs à Hollywood (David Lean, Terence Young, Peter Weir, Jerry Zucker...). Il remporte  à trois reprises l'oscar de la meilleure musique pour  Lawrence d'Arabie, Le docteur Jivago et La Route des Indes.

Son fils, Jean-Michel, continue lui aussi sur la lignée de son père en pratiquant une musique expérimentale, à la lisière de l'électro. Dans les années 90, Maurice Jarre continue à composer pour de grands metteurs en scène: Peter Weir (Le cercle des poètes disparus, Etat second), Michael Cimino (Sunchaser) ou pour István Szabó (Sunshine). Il est considéré comme l'un des plus grands compositeurs de films du 20ème siècle.

A partir de 2000, il se met en retrait du monde du cinéma, se voyant récompenser en février 2009 d'un Ours d'Or pour l'ensemble de son oeuvre. Il s'éteint quelques semaines plus tard, le 29 Mars 2009.