image de maxime-le-forestier

Maxime Le Forestier

Chanteur

Biographie de Maxime Le Forestier

Du folk français

Grande référence de la chanson populaire française, Maxime Le Forestier est le pendant hexagonal de nombreux chanteurs folks anglo-saxons. Maxime Le Forestier est né à Paris le 10 février 1949 d'un père anglais d'origine normande et d'une mère, Geneviève (dite Lili), adaptatrice en français de séries télévisées anglo-saxonnes et surtout véritable mélomane qui inculque à ses enfants le goût de la musique. 

Les trois enfants reçoivent une éducation musicale classique. Le jeune Maxime commence donc rapidement à apprendre le violon et l'étudie jusqu'à l'âge de dix ans. Ses études littéraires ne sont pas brillantes et à la fin de la classe de Première, il est "raccom-pagné" pour indiscipline. Entre-temps, sa mère lui offre un disque de Georges Brassens, qui représente pour lui une bouffée d'air frais par rapport à la musique classique dans laquelle il baigne. A l'âge de quinze ans, il s'achète une guitare, apprend les rudiments de l'instrument et commence à se produire épisodiquement au marché aux puces de Saint-Ouen en banlieue parisienne, au café "Chez Louisette".

C’est le début d’une carrière. Du hippie au contestataire, Maxime nous fait rêver de "maison bleue", envier son "frère" ou fredonner "en passant sa route." Une perle de la chanson française qui sait toujours surprendre par ses multiples ressources.

Pour Maxime Le Forestier, le temps du 15ème album est venu en 2013. Celui-ci s’appelle Le Cadeau et renferme dix chansons arrangées par Patrice Renson, déjà aux manettes sur la majorité des titres de Restons Amants.