image de muriel-souty

Muriel Souty

Artiste Lyrique

Biographie de Muriel Souty

Mezzo-soprano, soliste des concerts de l'Orchestre Jean-Louis Petit

Muriel Souty (Mezzo) découvre le Chant à l’âge de dix ans dans le chœur d’enfants de l’école de musique du Mans. Après une Maîtrise de Droit et une médaille d’Or en Chant au Conservatoire de Caen, Elle entre au CNSM de Paris dans la classe de R. Dumé.
En 2002, Muriel obtient un Prix de Chant, de musique de Chambre et un Diplôme de Formation Supérieure. Elle poursuit ensuite sa formation par un cycle de Perfectionnement. Titulaire du Certificat d’Aptitude, elle enseigne le chant à l’école de Musique d’Alençon.

Sur scène, elle a interprété des rôles variés tels que celui Orfeo dans Orfeo ed Euridice de Gluck, Didon dans Dido and Eneas de Purcell, la 3e dame dans Die Zauberflöte de Mozart, Bertha dans Il Barbiere di Siviglia de Rossini, ou encore ceux de Kate Pinkerton dans Madama Butterfly, d’Hélène dans La Belle Hélène d'Offenbach au théâtre de Caen, et ceux de Mistress Bentson dans Lakmé, ou Nancy dans Albert Herring de Britten à l’Opéra de Rennes.

On a pu la voir avec la compagnie Les Brigands, en 2005 et 2006 dans Ta Bouche de Maurice Yvain (La Comtesse) (sortie en DVD et PRIX SPEDIDAM du meilleur spectacle musical aux Molières 2005), puis en 2008 dans Les Brigands d’Offenbach à l’Opéra d’Avignon où elle interprétait le rôle d’une Brigande, de la duègne et de la marquise. Elle a également tenu les rôles de Mme Martin dans La Cantatrice Chauve de G. Calvi et Emilia dans Othello de G. Verdi à l’opéra de Montpellier.

Muriel se produit en tant que soliste dans des œuvres de Musique Sacrée (Requiem de Mozart, Te Deum de Penderecki, Stabat Mater de Dvorak, Petite Messe Solennelle de Rossini…), et elle fait également partie, avec l’altiste François Bodin et la pianiste Maguelone Parigot, d’un trio de Musique de Chambre qui aborde, entre autres, les oeuvres de Loeffler, Bridge et Brahms.