image de orishas

Orishas

Groupe

Biographie de Orishas

Du hip-hop sous fond de musique cubaine

Trio originaire d'Amérique latine, les Orishas tirent la source de leur nom de scène auprès de celui des divinités de la Santeria, une religion afro-cubaine, dans laquelle des êtres symbolisent la force de la nature. Dès le départ, le concept est donc clair : Orishas  (Roldán, Ruzzo et Yotuel) mêle plusieurs genres, entre un hip-hop débridé et une musique cubaine aux accents traditionnel. Très vite, ce mélange fait mouche et la rencontre entre un hip-hip latino associé à de la samba, dans la pure veine de celle creusée par Buena Vista Social Club, fait très vite décoller la carrière du groupe. Publié en mai 1999, leur premier album, A Lo Cubano,  connaît un succès international : disque de platine en France, en Espagne et en Suisse, il dépasse les 100 000 exemplaires vendus.


C'est le début d'une tournée européenne qui va durer plus de deux ans et qui sera marquée par des passages à l'Olympia (Paris), le Royal Festival Hall (Angleterre) ou encore les Francofolies de la Rochelle. Les trois artistes partagent la scène avbec des artistes aussi talentueux que vairés : Iggy Pop, Manu Chao, les Deftones, Macy Gray et, suprême honneur, Compay Segundo. De retour à Cuba en décembre 2000, où ils jouent à domicile, Roldán, Ruzzo et Yotuel se produisent devant quelques 50 000 personnes.

Après plus de  200 concerts, le groupe recommence l'écriture de nouvelles chansons dans le courant d'août 2001.

En 2002 sort un deuxième album, qui va confirmer le succès du précédent. Son titre, Emigrante, témoigne de la maturité que le groupe a acquis au fil de ses concerts à travers le monde. Un opus qui se veut toujours plus profond et réfléchi et qui sera sacré "meilleur album de hip-hop" au Latin Grammys. L'année 2003 est celle de la sortie du troisième opus du trio, El Kilo. Résultat de six années de travail,  El Kilo pérennise le succès du groupe et devient rapidement disque d'or. Orishas est désormais un trio reconnu.


Entre temps, ils collaborent avec des artistes tels que Passi, Yuri Buenaventura ou encore Kool Shen du groupe NTM. Cinq ans après, en juin 2008, les Orishas livrent un quatrième album intitulé Cositas bonitas , enregistré entre Bruxelles et Madrid, mixé par Tim Latham (Fun Lovin'Criminals, Lou Reed, Erykah Badu...).