Biographie de Q.Bert

King of the djing

Trois fois champion du monde des Djs DMC, les innovations de Q.Bert sur le plan technique, artistique et musical ont révolutionné le monde du djing et du turntablism. S'il y a un film référence sur l'univers du dj'ing, c'est bien Scratch, le documentaire de Doug Pray sorti en 2001. Et s'il y a un dj qui n'a pas été oublié dans cette grande messe du hip hop, c'est bien DJ Q-Bert. Sacré champion du monde de djing lors des illustres Disco Mixing Club aux côté de Mix Mister Mike entre 1992 et 1994, il aura fallu lui interdire la compétition pour laisser un peu sa chance aux autres participants.

Car Richard Quitevis, de son vrai nom, n'est pas un simple «pousseur de galettes» comme on disait dans les années 2000. A pas loin de 40 printemps, ce natif de San Francisco a véritablement donné ses lettres de noblesse au "turntablism" : l'art de transformer de simples platines vinyles en véritables instruments. Un instrument dont il révolutionne l'utilisation, triturant des disques, élaborant de nouvelles techniques pour engendrer de nouveaux sons. Une leçon d'histoire et de méthode, illustrée par l'un des plus brillants djs californiens.