Salomé Haller

Artiste Lyrique

Biographie de Salomé Haller

Originaire de Strasbourg, Salomé Haller a découvert, dès l'âge de 13 ans, le plaisir du chant. Elle intègre, en 1996, le CNSM de Paris où elle travaille avec Rachel Yakar puis avec Peggy Bouveret. Elle obtient, en juin 2000, son diplôme de chant avec les plus hautes distinctions. Elle a été invitée à chanter avec le Parlement de Musique, Il Seminario Musicale, les Talens Lyriques, la Grande Ecurie et la Chambre du Roy, l'Orchestre National de Lille, l'ensemble 2e2m, Concerto Köln... Sur scène, on a pu la voir à l'Opéra Comique, au Staatsoper de Berlin sous la direction de René Jacobs. Elle a interprété Fiordiligi de Cosi fan tutte sous la direction d'Olivier Dejours et Elvira dans Don Giovanni avec Jean-Claude Malgoire... Pratiquant la musique de chambre, elle se produit également en récital. De nombreux enregistrements jalonnent son parcours, en particulier le Te Deum de Charpentier dirigé par Martin Gester, Didon et Enée de Purcell sous la direction d'Hervé Niquet, Cresus de Keiser avec René Jacobs ou encore Persée de Lully avec Christophe Rousset. Son répertoire s'étend de la musique ancienne à la musique contemporaine, en passant par l'oratorio, l'opéra, le lied, la mélodie. Elle a été nommée Victoire de la Musique classique 2003.