image de sebastien-d-herin

Sébastien d'Hérin

Chanteur

Biographie de Sébastien d'Hérin

Sébastien d'Hérin effectue ses études musicales de 1993 à 1999 au sein du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient trois premiers prix (clavecin, basse continue et pianoforte). Parallèlement, il étudie au Conservatoire Sweelinck d'Amsterdam (diplôme de soliste de clavecin en 1997) et obtient au printemps 2000 une mention spéciale pour son interprétation de la musique française au concours international de clavecin de Montréal.
Il a par ailleurs suivi les enseignements de Pierre Hantaï et Gustav Leonhardt ainsi que de Roy Goodman, Andrew Manze et Reinhardt Goebel lors de tournées de l'Orchestre Baroque Européen ; il a également travaillé sous la direction de Christophe Rousset dans le cadre de l'Académie Baroque Européenne d'Ambronay (La Didone de Cavalli).
Aujourd'hui, Sébastien d'Hérin collabore avec différents chefs d'orchestre comme Jean-Claude Malgoire (La Grande Ecurie et la Chambre du Roy), Jean Tubéry (La Fenice), Emmanuel Krivine (La Chambre Philharmonique), Marc Minkowski (Les Musiciens du Louvre) et Hervé Niquet (Le Concert Spirituel), avec qui il aborde les opéras de Monteverdi (Orfeo, Le couronnement de Poppée, Le retour d'Ulysse), de Mozart (Don Giovanni, Idomeneo, Cosi fan tutte, Le Nozze di Figaro), de Purcell (King Arthur), de Campra (Idoménée), de Salieri (Falstaff), de Rossini (La scala di seta), de Haendel (Agrippina), de Rameau (Les Boréades) ; par ailleurs, il intègre différentes formations instrumentales ou vocales comme Vivete Felici (Geoffroy Jourdain) ou La Bergamasca (Alexis Kossenko).
Sébastien d'Hérin a participé à des enregistrements pour plusieurs labels : Motets de Michel-Richard de Lalande, oratorio La morte delusa de Bassani, Stabat Mater de Domenico Scarlatti, King Arthur de Henry Purcell, oeuvres instrumentales de Bodin de Boismortier, de Gabrieli et de Lully, récital de Cecilia Bartoli.

Il a fondé avec Caroline Mutel l'ensemble les Nouveaux Caractères en 2003.