image de sum-41

Sum 41

Groupe

Biographie de Sum 41

Canadiens engagés

Après près de 10 ans d'existence, le quatuor atteint sa pleine maturité avec l'album Chuck, qui dépasse les frontières du punk pour s'aventurer sur les territoires metal, hardcore voire plus simplement rock. Depuis leur premier opus, All killer, no filler (2001), Sum 41 n'a cessé de monter en puissance jouant en compagnie des aînés Offspring avant d'atteindre le haut de l'affiche et participer, insigne honneur, à la bande originale du film Spiderman et au dernier album du maître absolu Iggy Pop.

Toutefois, le succès n'a entamé en rien l'urgence pop-punk, fondement essentiel de leurs productions. Les quatre de Sum 41 peuvent enfin lâcher la bride de leur machine à tubes sans que les fans ne crient à la trahison.  C'est pour cette raison que Chuck marque une étape cruciale dans leur histoire. Le titre, déjà, est un hommage au fonctionnaire de l'ONU, Chuck Pelletier, qui les sortit d'un terrible pétrin et d'un Congo en pleine déconfiture.


En juillet 2007, il reviennent avec l'album, Underclass Hero. La tournée qui s'en suit fait le bonheur des fans canadiens, américains et japonais. Alors que le groupe publie Sum 41 - All the good shit, un best-of pour faire patienter le public, les musiciens retournent en studio dès le début de 2010 pour enregistrer Screaming Bloody Murder, leur sixième opus. Il est le premier album entièrement produit par le leader charismatique du groupe Deryck Whibley et sort en mars 2011.